Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean-Marc KILLIAN

Des albums de Photographies d'un "amateur" pour le plaisir, Cliquez sur une photographie pour voir la suite

Parade Nuptiale des Flamants roses #camargue

jean-marc KILLIAN
Parade Nuptiale des Flamants roses #camargue
Parade Nuptiale des Flamants roses #camargue

Depuis quelques jours, le parc ornithologique de Pont-de-Gau, avec ses 7 km de sentiers au coeur de la nature camarguaise, offre une fabuleuse opportunité de voir la vie en rose. Car, c'est en ce moment (et jusqu'à fin février) que les flamants roses offrent leur show annuel, à savoir la parade nuptiale. Révélant un plumage neuf et incroyablement coloré, ils sont quelque 1 800 à assurer le spectacle aux côtés des sarcelles, des grues, de grandes aigrettes, des rapaces et aussi des roitelets, tous venus passés l'hiver sur le site.

Château du marquis de Sade à Lacoste

jean-marc KILLIAN
Château du marquis de Sade à Lacoste
Château du marquis de Sade à Lacoste

Situé entre Bonnieux et Gordes le château de Lacoste est un joyau incontournable du Luberon. Le château se visite de juin à septembre. De l'esplanade du Château, accessible toute l'année, la vue sur le château, le Luberon et le village vaut le détour !

Fondation Luma à Arles

jean-marc KILLIAN
Fondation Luma à Arles
Fondation Luma à Arles

Situé sur le Parc des Ateliers, une ancienne friche ferroviaire d’une superficie de 11 hectares, LUMA Arles est un lieu unique où dialoguent dans une parfaite harmonie la Tour LUMA conçue par Frank Gehry et sept anciennes usines issues du patrimoine industriel du 19e siècle. Les jardins, le parc et l’étang qui entourent le campus sont l’œuvre de l’architecte de paysages Bas Smets. Conçu comme un voyage à travers la région par la faune et la flore qui l’habitent, le parc de 4 hectares est un lieu de vie, d’échanges et de loisirs ouvert à tous. Au fil des déambulations, des œuvres, des sculptures...

Le cimetière des fous

jean-marc KILLIAN
Le cimetière des  fous
Le cimetière des fous

L'histoire de l'asile départementale de Navarre de 1866. en 1855, l'emplacement de "l'asile" est choisi par le Préfet, sur la route qui va d’Évreux à Conches., à deux kilomètres de la ville d’Évreux. L'emplacement en dehors de la ville préservait des "curiosités malsaines". Dans le même esprit, un cimetière est prévu à l’intérieur, de la propriété. il est conçu pour éviter "l'effet moral que pourrait produire sur le public, en temps calamiteux surtout, le transport à travers les rues de la ville, des malheureux décédés, toujours suivis dans leur dernière demeure par quelques -uns de leurs compagnons...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>