Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Marc KILLIAN Des albums de Photographies d'un "amateur" pour le plaisir, Cliquez sur une photographie pour voir la suite

Restauration de l'Église Saint-Maclou de Rouen

jean-marc KILLIAN
Restauration de l'Église Saint-Maclou de Rouen
Restauration de l'Église Saint-Maclou de Rouen

L'église est un joyau de l’art gothique flamboyant construit entre 1437 et 1517. Elle est en cours de travaux de restauration. Elle possède une façade ouest dans laquelle s'ouvre une rosace . Devant cette façade s'ouvre un porche à cinq baies disposées en arc de cercle, surmontées de gables ajourés. Les trois baies centrales abritent trois portails dont deux sont ornés de portes en bois sculptées, œuvre des huchiers (ébénistes, sculpteurs sur bois) de la Renaissance . Le portail principal s'orne de scènes de la résurrection des morts dans ses voussures et d'un jugement dernier sur son tympan ....

Parc Ornithologique du Marquenterre

jean-marc KILLIAN
Parc Ornithologique du Marquenterre
Parc Ornithologique du Marquenterre

L'histoire En 1961 Michel Jeanson lance la construction d’un polder sur le nord de la Baie de Somme pour y cultiver des plantes à bulbes. Ces 200 hectares de terres gagnées sur la mer sont exploités pendant une dizaine d’années. Les choses changent ensuite : après des difficultés financières liées à l’ouverture du marché commun européen, Michel Jeanson envisage une reconversion de son polder. Ainsi, après avoir vu que son terrain était fréquenté par de nombreuses espèces d’oiseaux, il décide de créer le Parc Ornithologique du Marquenterre au printemps 1973. La première année d’ouverture, 13 500...

Les Dinka, un groupe ethnique nilotique merveilleux du Soudan

jean-marc KILLIAN
Les Dinka, un groupe ethnique nilotique merveilleux du Soudan
Les Dinka, un groupe ethnique nilotique merveilleux du Soudan

Vu sur internet, photos sympa des photographes Carol Beckwith et Angela Fisher Les Dinka sont un groupe ethnique nilotique du Soudan du Sud. Ils vivent depuis le Xème siècle sur les deux bords du fleuve Nil et parlent une langue qui appartient au groupe nilo-saharien. Ils comptent trois millions environ et sont divisés en près de 21 groupes avec ses propres chefs légitimes. Bien que l’élevage soit toujours leur ressource économique majeure, les Dinka n’ont jamais oublié les activités comme l’agriculture et la pêche qui leur permettaient d’être autosuffisants en matière de l’alimentation. Leur commerce...